Les Transitions

Les bureaux non équipés de fenêtres vont-ils bénéficier de la lumière naturelle? Grâce au projet Echy, récemment lauréat du prix Habitant EDF Pulse, ce sera bientôt possible. Une solution économique mais également bonne pour le moral.

Dans beaucoup d’entreprises, la faible exposition à la lumière naturelle joue sur le moral des employés. De plus, le fait d’être dans une pièce sans fenêtre ou mal éclairée pousse à une très forte consommation d’électricité. Deux étudiants de Polytechnique ont décidé de remédier à ces problèmes et ont créé Echy, pour «éclairage hybride ».

Echy part d’un principe très simple: celui d’utiliser la lumière extérieure pour éclairer l’intérieur. Un panneau de capteurs, orientable pour toujours rester face au soleil, doit être posé sur le toit du bâtiment concerné. Ces capteurs sont composés de lentilles optiques, qui concentrent la lumière et l’envoient dans des canalisations de fibre optique, jusqu’aux pièces à éclairer. Ainsi, un panneau de 3m2 de capteurs peut éclairer une surface de 100m2, grâce à des plaques se fixant au plafond.

Comme l’explique Florent Longa, un des deux inventeurs, c’est une lumière 100 % naturelle, filtrée de ses UV et gratuite qui éclaire l’intérieur. On comprend donc les énormes économies réalisées grâce à Echy et les bienfaits de l’exposition à une lumière totalement naturelle à la maison, dans les bureaux ou encore les écoles, par exemple. « Lors de notre cursus à l’école Polytechnique, nous avions souvent cours dans des salles sans fenêtre. La lumière était toujours allumée, même quand le soleil brillait dehors. » raconte Florent Longa. C’est ce constat qui l’a poussé à développer Echy.

Ce projet innovant a d’ailleurs reçu le prix EDF Pulse dédié à l’habitat. Depuis octobre 2013, Echy équipe déjà les locaux de la société d’ingénierie SETEC à Vitrolles.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *