Les Transitions
Fermentalg, biocarburants, microalgues, CO2, biodiesel

©La Tribune

Le « biodiesel » n’est plus un mirage. Si les agro carburants pour moteurs essence sont déjà distribués depuis plusieurs années, les différentes technologies pour produire du diesel à partir de plantes n’avaient jusqu’ici pas porté leurs fruits.  

C’est la société bordelaise Fermentalg qui semble la plus avancée en France. Elle s’apprête à lancer sur le marché un biocarburant synthétisé par des microalgues dont la qualité première est d’être utilisable par tous les véhicules, sans adaptation. Ce carburant respecte d’ores et déjà toutes les normes européennes et a été testé avec succès, en étant mélangé avec du diesel classique à hauteur de 7%.

Les développements de ces microalgues sont prometteurs, avec notamment des débouchés possibles dans l’agroalimentaire et l’aéronautique, où le biodiesel permettra également des économies et une limitation des rejets de CO2.

En savoir plus :

  • Demain, les voitures rouleront-elles à l’algodiesel ? (La Tribune, 05/12/2012)
  • Production des premiers litres d’algodiesel et essai homologué sur un véhicule de série (lci.fr, 04/12/2012)

©La Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *