Les Transitions
téléphonie,smartphone,innovation,Samsung,OLED,YOUM,écran souple,Samsung,Stephen Woo

Dr. Stephen Woo, president of System LSI Business
© samsungtomorrow

    Cette année le Consumer Electronics Show (CES) s’est tenu à Las Vegas, du 6 au 9 janvier. Parmi les révélations de cette nouvelle édition, le très attendu écran souple dévoilé par Samsung lors de son Keynote de clôture a su capter l’attention et susciter admiration et curiosité pour l’avenir.

    Cela fait plusieurs années que la question du développement de smartphones à écran souple a trouvé sa place dans les débats et les expectatives autour de l’avenir de la téléphonie mobile sans pour autant trouver de résonnance satisfaisante dans les technologies proposées par les fabricants. Avec Samsung, il semblerait que ce soit maintenant chose faite. Le géant Sud-coréen de l’électronique, leader mondial de la téléphonie mobile, a en effet dévoilé à l’occasion du CES 2013 de Las Vegas son tout nouveau concept d’écran OLED flexible, baptisé Youm.

    Si cette technologie avait déjà été évoquée, c’est la première fois qu’on la propose dans le contexte d’une application concrète sur un appareil. Même s’il ne s’agit là que d’un prototype sans nom et incomplet (il manque encore plusieurs éléments indispensables des téléphones modernes comme par exemple la radio, le système d’exploitation et l’appareil photo, par exemple, comme Samsung l’a dévoilé à The Verge), il s’agit bien là d’un signal très encourageant sur la commercialisation à plus ou moins court terme de ce type de technologie, en particulier dans le cadre des prochains modèles de la série Galaxy.

    D’autant que l’écran Youm n’a rien à envier à la plupart de ses concurrents actuels en termes de qualité d’affichage, proposant en effet une résolution d’environ 720p pour un écran 16:9 de 5 pouces. Qui plus est, il est présenté comme étant virtuellement incassable, à l’inverse de beaucoup d’écrans actuels, et ouvre la voie à de nouvelles interactivités. Dans le prototype présenté par Samsung, l’écran épouse en effet la courbe du téléphone pour proposer un affichage sur la tranche de l’appareil, permettant par exemple la lecture de notifications ou de messages sur le mode du bandeau déroulant même quand le téléphone est posé à plat.

    Développé en coopération avec Microsoft qui fournira le système d’exploitation, à l’inverse des précédents modèles de la firme coréenne qui fonctionnaient sous Android, l’OS de Google, ce tout nouveau prototype s’inscrit dans ses prochaines ambitions numériques, comme l’a montré Eric RUDDER (Chief Technical Strategy Officer chez Microsoft) lors de la présentation du 09 janvier dernier en évoquant l’association des senseurs du Kinect développé par la firme américaine et des technologies issues des écrans souples pour faire en sorte, comme pour rendre réelle une technologie digne de Total Recall, que tout objet – et même toute une pièce – puisse devenir une surface d’affichage pour un ordinateur.

 

Xavier Giroult

 

Crédit photo : © samsungtomorrow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *