Manquera-t-on d’électricité en France après 2015 ?

Dans son bilan prévisionnel annuel publié le 10septembre, Réseau de transport d’électricité (RTE), la filiale d’EDF chargée dela gestion du réseau électrique, s’alarme  : l’approvisionnement électrique de la France pourrait être insuffisant après 2015. L’efficacité énergétique va cependant permettre à la demande de rester au niveau actuel.

«Nous lançons un message d’alerte.» Le patron de RTE (Réseau de transport d’électricité, la filiale d’EDF qui gère les réseaux de très haute tension), Dominique Maillard, s’inquiète: selon lui, la France pourrait manquer d’électricité en cas d’hiver froid, dès 2016.

Dans ces conditions, il pourrait manquer 900 MW durant l’hiver 2015/2016 mais surtout 2.000 MW durant l’hiver 2016/2017. Cela ne signifierait pas que l’électricité serait coupée mais que l’Etat devrait augmenter ses importations d’énergie.

La cause de cette insuffisance ne réside pas dans la consommation puisque la prévision de pointe maximale en cas d’hiver « décennal » en 2016/2017 est exactement la même que celle enregistrée en février 2012, avec 102.100 MW, grâce aux mesures prises afin d’améliorer l’efficacité énergétique dans le secteur industriel, notamment.

En effet, EDF met l’accent depuis des années sur l’éco-efficacité énergétique et propose à ses clients des offres apportant des solutions pour économiser l’énergie, émettre moins de CO2 et recourir aux énergies renouvelables réparties.

Ce manque d’électricité serait dû à l’arrêt de plusieurs centrales comme les deux réacteurs nucléaires de Fessenheim qui représentera une perte de 1.800 MW et plusieurs centrales à charbon et à fioul d’EDF fin 2015, au total 8,6 GW de centrales thermiques.

Pour remédier à cela, RTE propose notamment la mise aux normes antipollution des centrales à fioul pour 3 600 MW et ledémarrage du marché de «capacités» – des fournisseurs d’électricité en déficit achetant des certificats de capacité à leurs concurrents afin de garantir un niveau de production suffisant. L’entreprise publique sera-t-elle écoutée ?

Laisser un commentaire