Les Transitions

loi, gouvernement, article, journal, manifestation, conflit, sondage, ministre, parti, Paris, CRSAlors que l’Assemblée Nationale a voté le projet de loi du gouvernement, le texte est encore en attente au Sénat et la Rue s’est mobilisée pour faire valoir ses positions. Tandis que les précédentes manifestations avaient occasionné un débat sur l’organisation de pareils rassemblements, celui ce ce week end n’a pas manqué de susciter son lot de controverses… Retour sur les épisodes marquants ! 

Le premier élément à retenir c’est évidemment les conflits avec les forces de l’ordre présentent sur les lieux. Le défilé avait pendant longtemps souhaité défilé sur les champs Elysées mais n’avait pu obtenir l’autorisation de la préfecture de Paris. C’est pourquoi alors que la tête de cortège a essayé de rentrer sur la plus belle avenue du monde, les CRS ont répondu avec fermeté. On a donc pu assister à des échanges assez violents sous le regard des caméras qui n’ont pas manqué de filmer la président du Parti Chrétien Démocrate, Madame Christine Boutin qui s’est évanouie suite à des projections de gaz lacrymogènes. Le préfet a d’ailleurs été mis en cause au Conseil de Partis comme nous le révèle le magazine Le Point.  Malgré les critiques, le Ministre de l’Intérieur Manuel Valls a soutenu l’action des forces de l’ordre comme l’indique l’article du journal Le Figaro : Manif pour tous : Valls défend le travail des forces de l’ordre, en rappelant notamment que les organisateurs s’étaient engagés à ne pas défiler hors du cadre légale. Pour certains il s’agit de dénoncer les agissements de groupuscules d’extrême droite, pour d’autres il faut condamner en bloc l’ensemble des dérives du mouvement de la manif pour tous.

Mais les critiques portées à cet évènement vont au-delà de cette simple condamnation de la violence. Dans le cortège on entend notamment « La priorité c’est Aulnay, c’est pas le mariage gay », mais également les déclarations de Frigide Barjot : « Je me suis rendue compte qu’il y avait un lien entre la défense bioéthique et la défense sociale de l’être humain » nous rapporte le Journal L’Humanité. Enfin les manifestants pourraient ne pas en rester là à en croire Henri Joyeux, président de Familles de France. En effet le journal La Croix nous relaye ses propos « Je vous l’annonce tout net : François Hollande va reculer. La solution, c’est de faire un référendum et il va remonter immédiatement de 10 points dans les sondages. S’il résiste, il va affronter une troisième manifestation ». Les questions du référendum et des sondages liées en une seule phrase, résume bien les soucis du gouvernement, en un mot : popularité ! Pour en savoir plus sur l’évolution du sentiment des français sur la question le sondage IFOP nous donné quelques éléments : Les Français face à la PMA, la GPA et l’homoparentalité.

Vanessa Fitoussi

Crédit Photo : ®philippe leroyer

Tag : loi, gouvernement, article, journal, manifestation, conflit, sondage, ministre, parti, Paris, CRS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *