La pollution responsable d’une mort sur six

Un rapport scientifique inquiétant, publié la semaine dernière, se veut alarmiste sur les conséquences de la pollution, en particulier de l’air, sur la santé des populations. Selon ses auteurs, en 2015, un décès sur six dans le monde était du à la pollution…

Vendredi 20 octobre 2017, la revue scientifique anglo-saxonne, The Lancet, a publié une étude sur les conséquences de la pollution pour la santé de l’Être humain.

Il en ressort une donnée pour le moins inquiétante : sur la terre, un décès sur six est désormais causé par la pollution.

Si la pollution de l’air est la première responsable de ces morts massives, celles de l’eau et des lieux de travail sont également actives…

Au total, en 2015, ce sont donc près de 9 millions de morts prématurées qui ont été causées par la pollution, selon les calculs de The Lancet !

Contacté par France infos, afin de réagir aux résultats catastrophiques de ce rapport, le porte-parole de l’ONG écologique, Respire, Sébastien Vray, a expliqué que « la chimie moderne utilise énormément de nanoparticules, dont on décèle assez mal la présence, une pollution invisible. »

 

 

 

Laisser un commentaire