Pouvoir d’achat en chute libre

gouvernement, sondage, rapport, sénat, gouvernement, article, chômage, impôt, population, pouvoir d’achat

gouvernement, sondage, rapport, sénat, gouvernement, article, chômage, impôt, population, pouvoir d’achatL’analyse de la conjoncture prend de plus en plus la forme d’une simple équation: hausse du chômage et hausse d’impôt égale baisse du pouvoir d’achat. Pourtant il n’ya pas d’inconnu, cette détérioration du pouvoir d’achat s’explique par les choix de politiques économiques qui ont été porté et par l’absence de croissance au niveau mondial. Focus sur la situation en France.

On a bien des raisons de s’inquiéter d’autant que les prévisions des experts, bien que plus complexes, ne semblent guère plus encourageantes (Challenges.fr) . Pour preuve les résultats publiés par l’INSEE qui affirme que les revenus d’activité devraient diminuer de 0,4% du fait d’une augmentation de salaire moins forte ( cf le mouvements des fonctionnaires et leur revendication sur le point d’indice) et de la hausse de chômage, encore récemment confirmé par le ministre du travail Monsieur Sapin. A ces prévisions pessimistes viennent s’ajouter une défiance envers le politique qui ne devrait pas être altérer par la sortie médiatique du Président sur France 2. En effet, le rapport de la sénatrice Marie France Beaufils vient de porter un coup fatal à la promesse du gouvernement de ne pas faire augmenter les impôts pour 9 français sur 10 (Atlantico.fr).

Mais la situation est vraiment préoccupante car comme le souligne le journal Les Echos on assiste à un recul du pouvoir d’achat inédit en France depuis 30 ans. On se souvient du candidat Sarkozy en 2012 qui défendait son bilan face au futur Président François Hollande affirmant qu’il n’y avait pas eu de baisse du pouvoir d’achat pendant son mandat. Aujourd’hui l’INSEE vient de lui donner raison en proclamant la première baisse depuis 1984.Ce qui est vraiment inquiétant c’est que la situation ne semble pas devoir s’améliorer, ainsi on peut lire dans l’article cité ci-dessus que « 49 % d’entre eux (les français) estiment que leur pouvoir d’achat « va diminuer » au cours des prochains mois », en faisant référence au sondage ViaVoice sur les préoccupations des français. Pour résumer : baisse du pouvoir d’achat, hausse du chômage, niveau record d’endettement, la situation est mal engagée et ce n’est pas la feuille d’impôt bientôt dans nos boîtes aux lettres qui va venir rassurer la population !

Vanessa Fitoussi

Crédit photo : ®mathieudreo

Laisser un commentaire