Les Transitions
 Desertec, éolien, solaire, énergies renouvelables, Maroc, Afrique

© zegreenweb.com

Réunissant des entrepreneurs, des décideurs politiques et des scientifiques, l’ambitieux projet de la Fondation Desertec vise un double objectif : développer les énergies renouvelables au Maghreb et proposer de nouvelles sources pour les besoins énergétiques de l’Europe (avec l’ambition d’atteindre 15% de la consommation énergétique du vieux continent d’ici à 2050).  

Mettre à profit l’ensoleillement et la force du vent naturellement présents dans les zones désertiques du Nord de l’Afrique : tel est le pari de la Fondation. Dans la cadre du plan adopté par l’UPM (Union pour la Méditerranée), l’Espagne, le Maroc, l’Italie, l’Allemagne et la France préparent un investissement commun de 600 millions d’euros pour démarrer l’installation du projet. Au total, la somme nécessaire à l’ensemble des infrastructures (y compris les câbles THT reliant les deux continents).

Thermo Gropp, qui dirige la Fondation, a tenu à préciser le rôle moteur du Maroc: « Le Maroc n’ est pas simplement visionnaire, mais il est également l’ un des pionniers du succès de la transition globale vers les énergies renouvelables ». Le début de la production est programmé pour 2015-2016.

 En savoir plus :

 

  • Desertec s’installe au Maroc (zegreenweb, 02-11-2012)
  • Quatre pays de projet Desertec préparent un accord de 600 millions d’euros avec le Maroc (french.cri.cn, 04-11-2012)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *