Les Transitions
consommation électrique, effacement, mécanisme de capacité, RTE, Delphine Batho

© Le Figaro

En France, les pics de consommation d’électricité « à la pointe » augmentent plus rapidement que la consommation moyenne. Pour pouvoir gérer au mieux ces moments délicats sur le réseau, RTE a mis en place un mécanisme dit de « capacité », qui oblige les producteurs d’énergie à toujours disposer de capacité électrique pour faire face à une hausse rapide de la demande. 

Ce mécanisme, adopté par décret par la ministre de l’écologie Delphine Batho, se base sur trois principes. Il oblige les producteurs à utiliser l’intégralité des capacités de production dont ils disposent, il permet le développement de l’effacement (des consommateurs importants décident volontairement de limiter la puissance dont ils ont besoin à un instant T), et enfin, il permet aux fournisseurs d’acheter des capacités de production ou d’effacement à des sociétés tiers.

L’objectif de ce décret de favoriser le développement des capacités d’effacement, qui permettent aux fournisseurs d’assurer leurs missions sans surcoût. Un consommateur qui se proposera de limiter la puissance qu’il reçoit sera par exemple rémunéré pour son geste, incitant mécaniquement à limiter la consommation électrique nationale.

 

 

En savoir plus :

  • Un nouveau dispositif pour gérer les pics de consommation électrique, et éviter la panique (directgestion.com, 25/12/2012)
  • Électricité : de nouveaux moyens contre un black-out (Le Figaro, 19/12/2012)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *