Les Transitions

Les deux célèbres milliardaires Bill Gates et Richard Branson ont investi d’importantes sommes dans une start-up américaine, Memphis Meats, dont l’objectif est de créer de la viande artificielle à partir de cellules animales.

La mission que c’est fiée la start-up Memphis Meats semble à peine réaliste : créer de la viande, sans avoir à élever ni tuer des animaux.

Si les objectifs de ce projet sont présentés comme durables, avec en impact environnemental largement diminué par rapport à la production actuelle, qui pollue énormément et que l’homme n’aura plus à massacrer des animaux pour se nourrir, l’enjeu est également économique et social.

En effet, avec l’augmentation de la population humaine, il deviendra de plus en plus compliqué de nourrir toutes les bouches que compte notre planète, en particulier en protéines.

Pour atteindre cet objectif ambitieux, les ingénieurs de Memphis Meats utilisent des cellules animales afin de produire cette viande artificielle. Interrogé par les journalistes de Bloomberg, le fondateur de Virgin, Richard Branson a dit qu’il était «persuadé que dans 30 ans, nous n’aurons plus besoin de tuer des animaux, et que la viande, qui sera uniquement propre ou à base de plantes, aura le même goût et sera plus saine pour tout le monde».

Une déclaration en résonance avec les positions de l’entreprise, dont le site web précise qu’elle veut bouleverser les moyens de production en faveur d’un meilleur respect de l’environnement, afin de prendre en compte «le défi environnemental, la protection des animaux, et la santé des hommes»,

Si des premiers échantillons de viande artificielle ont déjà été crées, il reste encore de nombreuses recherches à effectuer avant que cette technologie ne soit définitivement au point. Avec leurs nouveaux investisseurs, les chercheurs de Memphis Meats devraient avoir les moyens financiers de leurs ambitions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *