Les Transitions

De plus en plus de citoyens sensibilisés aux problématiques environnementales et sociales décident de voyager autrement, loin des parcours touristiques de masse.

La réduction des espaces par les évolutions technologiques des moyens de transport a permis l’avènement du tourisme de masse. Ainsi, des millions de voyageurs se tassent dans des autobus pour voyager dans des clubs et autres hôtels de luxe.

Loin de ce consumérisme du voyage, où toutes les destinations finissent par se ressembler, des voyageurs ont décidé de découvrir le monde autrement.

En effet, de plus en plus d’agences de voyage spécialisées se tournent vers ces offres de voyages « solidaires ».

Le concept est simple : voyager différemment, en rencontrant les cultures locales au plus près possible, tout en prenant soin de l’environnement et en apportant un soutien social aux communautés.

Ainsi, certaines de ces compagnies proposent des voyages où le voyageur ne connait pas sa destination à l’avance. Des guides locaux triés sur le volet font découvrir hors des sentiers touristiques classiques, les populations autochtones pour des échanges teintés de respect mutuel.

Les dépenses effectuées sur place par les voyageurs sont utilisées au service du développement durable du pays en question.

Ce concept est résumé par l’une des actrices de ce nouveau secteur des voyages solidaires, Gaëlle Rubeillon, de doublesens.fr :

 

Le voyageur solidaire participe au développement local de sa destination tout en étant en immersion totale dans un contexte social et culturel différent de celui qu’il a l’habitude de côtoyer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

«