Trump menace la COP 21

Lors de la réunion des chefs d’états de sept pays parmi les plus riches au monde, le célèbre G7, le président américain, Donald Trump, a fait part de la possibilité que les Etats-Unis reviennent sur les accord internationaux signés à Paris lors de la COP 21.

Vendredi 26 mai 2017, la réunion du G7 avait lieu à à Taormine en Sicile, en, Italie. Elle réunissait, comme d’habitude, les dirigeants de ses 7 participants historiques : (Etats-Unis, Allemagne, France, Royaume-Uni, Canada, Italie, Japon).

Cette année, une grande partie des débats a été dirigée vers les problématiques environnementales et les engagements pris à Paris lors de la COP21.

Donald Trump avait déjà fait part, depuis longtemps, de sa volonté de revenir sur les engagements pris par l’administration Obama.

Le sommet a été l’occasion pour le président américain d’affirmer directement aux chefs d’États alliés cette décision. Cependant, le nouveau président américain a voulu faire preuve de souplesse et a annoncé que son administration prendrait cette décision finale d’ici la semaine prochaine.

Malgré tout, il s’agit d’un différent historique et les autre participants ont fait part de leur déception face à l’incapacité de trouver un accord global.

Selon la journaliste de France 2 Maryse Burgot, “c’est la première fois qu’à la fin d’un G7 le désaccord reste entier sur un point important“.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.