Un week-end pour le climat de Paris à Katowice

Le week-end n’était pas seulement dédié à la mobilisation des gilets jaunes à travers tout le pays. En effet, en parallèle de la COP 24 se déroulait des dizaines de marches pour le climat. A Paris elle a rassemblé 25 000 personnes.

120 villes de France devaient accueillir une marche pour le climat samedi afin de mobiliser pour « l’urgence climatique » à l’appel de plusieurs ONG, syndicats et partis politiques afin de conscientiser et de soutenir la COP 24 qui se déroule en ce moment en Pologne.

A Paris, le cortège s’ouvrait par des banderoles aux messages très politiques : « Alarme climatique », mais aussi « Fin du monde, fin de mois, changeons le système ». De Nation à République, le cortège s’est rempli de nombreux militants syndicaux mais également de très nombreux gilets jaunes. La préoccupation écologique s’est fortement teintée d’ambitions sociales, les manifestants scandant : « Gilets jaunes, gilets verts, on exprime la même colère »

« L’explosion du climat comme l’explosion des inégalités sociales sont les deux symptômes d’un même modèle de développement qui abîme l’environnement comme il abîme les femmes et les hommes », a affirmé l’eurodéputé Yannick Jadot, tête de liste d’Europe Ecologie-Les Verts aux prochaines européennes, présent dans les rues de la capitale.

A Marseille, des plusieurs milliers de manifestants pour le climat se sont rassemblées dans le calme sur le Vieux-Port avec des « gilets jaunes ». Les manifestants ont réclamé « une transition écologique et solidaire ». « Notre marche est citoyenne et ouverte à tous, beaucoup de “gilets jaunes” veulent changer le système », a affirmé Boris Kalin, l’un des organisateurs marseillais.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.