Les Transitions

eolienne

Tous les voyants sont au vert pour les énergies propres en 2014. Pendant que le dernier rapport de Bloomberg New Energy Finance, enregistre une progression de 16% des investissements dans les énergies vertes, l’énergie éolienne a le vent en poupe en Europe et au-delà de nos frontières.

Le bilan 2014 réalisé par Bloomberg New Energy Finance évalue à 310 milliards de dollars le niveau des investissements dans les énergies vertes en 2014. Au total, cela  représente une progression de 16% par rapport à 2013. Toutefois, le document nous précise que si les montants des investissements sont restés stables en Europe, ils ont progressé de 32% en Chine.

Pourtant plusieurs agences européennes indiquent que la production d’électricité éolienne atteint des niveaux record.  Au Danemark, le gestionnaire du réseau Energinet.dk nous indique par exemple que 39% de l’électricité consommée était d’origine éolienne. En Allemagne et en Angleterre, les instituts de recherche enregistrent aussi des pics de production…

En revanche, malgré les bons résultats de l’énergie solaire, les perspectives sont assez mauvaises pour le secteur à en croire  le think tank France territoire solaire. Dans son douzième observatoire Energie solaire photovoltaïque, il note que « les demandes de raccordements pour de futures capacités solaires ont baissé de 50% au troisième trimestre de l’année 2014 ».

A l’étranger, l’électricien EDF vient de signer un partenariat avec la société Nebras Power. L’entreprise qatarie et le géant français vont investir ensemble dans cinq parcs éoliens au Maroc. Le président du conseil d’administration, Fahad Al-Mohannadi est en train de préparer un plan financier… Une preuve si nécessaire, que la technologie française continue de séduire au-delà des frontières de l’hexagone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *