L’Effet Papillon lie environnement et emploi

L’espace L’Effet Papillon a été inauguré à Baud, en Bretagne, la semaine dernière, vendredi 1er septembre. Il vise à créer une émulation entre les entrepreneurs et les professionnels du recyclage.

Ce lieu professionnel, mais aussi social, a été implanté sur l’ancienne route de Locminé, dans les anciens locaux, des Meubles Robic. D’une taille totale de 700m2, les locaux sont divisés en deux, pour leurs deux activités.

Le rez-de-chaussée est une recyclerie-friperie, alors que l’étage supérieur est utilisé comme espace de travail partagé, ou coworking.

L’initiative de cet espace qui se veut solidaire a été lancée par deux femmes de caractère, Solen de Mars et Virginie Le Tort, qui définissent ainsi L’Effet Papillon : « L’idée principale est de s’appuyer sur le modèle économique de la recyclerie (avec forte valeur ajoutée) pour financer cet espace de travail partagé ».

Et les deux entrepreneures de préciser :

« Bien souvent, les auto-entrepreneurs ou les jeunes entrepreneurs n’ont pas les moyens de disposer d’un local, toujours très difficile à trouver sur le territoire, poursuivent-elles. Ici, ils pourront louer un espace et nous mettrons à leur disposition, une série de prestations pour les accompagner dans le démarrage de leur activité. […] Nous allons créer les Energiz’heures sur le principe 1h = 1h qui permettra aux porteurs de projet individuel ou professionnel, aux bénévoles ou aux salariés de l’Effet Papillon de bénéficier des biens et services proposés, en contrepartie de services rendus au sein de la recyclerie ». 

Pour Solen de Mars et Virginie Le Tort, l’échec ne serait pas une catastrophe car « de toute façon, on se dit que si nous ne réussissons pas dans notre entreprise, c’est que nous aurons été de mauvais gestionnaires. Il faut savoir oser. Ne pas regretter et ne pas attendre que les pouvoirs publics nous accompagnent. À travers l’Effet Papillon, on a envie de prouver que c’est possible ». Une belle leçon de sagesse…

 

Laisser un commentaire