Les Transitions

politique commune, surpêche, ONG, normes environnementales, viabilitéAlors que la commissaire européenne à la pêche propose une réduction des quotas de pêche en prévision des récentes observations, les professionnels du secteur font entendre leur mécontentement… 

Mercredi 24 Octobre, l’union européenne a ouvert les négociations sur la réforme de la politique commune de la pêche. A cette occasion et « conformément aux avis scientifiques », Maria Damanaki, commissaire en charge du dossier a plaidé en faveur d’une diminution des quotas, l’objectif étant de parvenir à une pêche soutenable d’ici 2015. Cette décision est préconisée par précaution au vue « des récentes tendances observées dans les stocks ».

Les contestations ne se sont pas fait attendre, et elles viennent des deux bords ! Tandis que les comités départementaux de pêche rappellent que la date butoir pour parvenir à une exploitation durable était initialement fixé pour à 2020, les ONG écologistes fustigent les subventions favorisant la surpêche. Néanmoins, il est vrai que sans visibilité à moyen terme il est difficile pour les professionnels de guider leur barque, surtout que les efforts en matière de normes environnementales sont déjà autant de menaces sur la viabilité de l’exploitation des bateaux.

Mathieu Ravignan

  • Bruxelles propose d’abaisser de nombreux quotas de pêche en 2013, LeMonde.fr
  • Pêche. Soles et langoustines dans le viseur de Bruxelles, OuestFrance.fr
  • La surpêche menace aussi la survie des oiseaux marins, LaCroix.fr

 

Crédit photo : ©fxbodin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *