Les Transitions

gouvernement, établissement, région, google, CNIL, ASIP, ANSSI, journal, blog, fonctionSi  le gouvernement vient de connaitre son premier remaniement suite à ce qui peut désormais être appelé l’affaire Cahuzac, les français ont eu bien d’autres mauvaises surprises cette semaine. En effet l’assistance publique hôpitaux de Marseille (AP-HM) mais également d’autres établissements de la région parisienne ont vu certains dossiers médicaux de leurs patients publiés et accessibles en ligne avec une simple recherche Google.

Si ce mini scandale fait tant de bruit ce n’est pas tant du fait du serment d’Hippocrate que de celui de la CNIL qui pourrait se voir saisie pour motif de piratage ou d’intrusion. Par ailleurs un billet de Blog publié sur le site du journal Le Monde confirme que la complexité juridique du dossier pourrait finalement conduire à entamer des poursuites contre les établissements et leurs prestataires. Les risques sont réels, à tel point que le directeur de l’AP-HM confie « la bonne foi des médecins n’est pas en cause, mais ils ont fait preuve d’imprudence » et la secrétaire générale de l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (ASIP Santé) précise : « Les professionnels de santé et les administratifs sont souvent ignorants des risques, il y a un vrai besoin de pédagogie sur les questions de sécurité ».

En somme ce qui est en cause ici c’est le BYOD (bring your own device), tendance structurelle dans l’utilisation des nouvelles technologies déjà largement dénoncée par l’ANSSI et son directeur Patrick Pailloux. Pour mieux le comprendre le Nouvel Obs explique : « Equipés de clés USB, de tablettes ou de smartphones, les médecins souhaitent de plus en plus travailler avec leur propre équipement, non sécurisé, et de surcroît en réseau ». Cet incident servira- t-il à prendre conscience des nouveaux dangers du XXIème siècle ? Pour le syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs (SNPHAR-E), c’est surtout l’occasion de fustiger les « conséquences de la privatisation des fonctions DIM (Direction de l’information médicale) », il souligne également qu’à l’heure actuelle certaines pratiques sont « contraires aux recommandations de l’Ordre ».

Vanessa Fitoussi

Crédit photo ® ⚫

Tag : gouvernement, établissement, région, google, CNIL, ASIP, ANSSI, journal, blog, fonction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *