La baisse du gazole en trompe l’œil

distributeurs, raréfaction des ressources, carburants, UFIP, TICPE, TotalAlors que le gouvernement avait décidé d’organiser une baisse du prix des carburants, l’opération semble un succès avec la baisse du prix du gazole ces derniers jours. Comment comprendre cette évolution des prix au regard de la raréfaction des ressources et d’un contexte géopolitique tendu ?

Tandis que les sites d’observations sont unanimes sur la chute du prix du gazole, les consommateurs restent perplexes. Le gazole représentant aujourd’hui 80%  des ventes de carburant serait donc orienté à la baisse du fait du dispositif gouvernemental : après avoir atteint 1,45 euro le litre il est redescendu à 1,35. Le président de l’Union Française des Industries Pétrolières (Ufip), M. Schilanski n’est pas rassurant dans ses prévisions : « nous sommes au niveau le plus bas possible (…) les prix de l’essence ne pourront que grimper en 2013 ».

En effet, la remontée du prix du baril de brent passant de 83,48 euros à 83,34 euros selon l’Ufip devrait vite faire oublier les effets du dispositif, d’autant que la TICPE (Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques) devrait retrouver son niveau d’origine le 11 janvier. Parallèlement, les distributeurs (total, Carrefour…) ont l’intention de remonter légèrement leurs prix.

Mathieu Ravignan.

En savoir plus :

Crédit photo : ©mattwi1s0n

Laisser un commentaire