Energies renouvelables : La France, troisième pays le plus attractif au monde

Ferme éolienne offshore de Rampion au Royaume Uni

 

Le cabinet EY a publié, le mercredi 15 mai 2019, un classement dans lequel la France est le troisième pays le plus attractif au monde dans le secteur des énergies renouvelables. Seuls la Chine et les Etats-Unis font mieux grâce à des investissements colossaux. Le rapport souligne que l’évolution au classement de la France se justifie par une hausse de l’attractivité sur le solaire photovoltaïque et l’éolien offshore.

La Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) y est pour quelque chose

Pour la première fois, la France fait son entrée dans le top 3 des pays les plus attractifs en matière d’investissements pour les énergies renouvelables, d’après un classement du cabinet EY publié le mercredi 15 mai. Les deux premières places sont toujours occupées par la Chine et les Etats, grâce notamment à des investissements colossaux. Le cabinet EY explique que « L’évolution positive du classement de la France est portée par une hausse de l’attractivité sur le solaire photovoltaïque et l’éolien offshore ».

La Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) n’est pas étrangère à ce regain d’attractivité de la France puisqu’elle stable sur une multiplication par cinq du photovoltaïque dès 2030. La PPE prévoit plus précisément d’attribuer 2,7 GW de projets solaires dans l’hexagone en 2019, puis 2,9 GW par an sur les six prochaines années. Au niveau de l’éolien, la Commission européenne a approuvé, début 2019, quatre projets de développement d’éoliennes offshore sur les côtes françaises pour une capacité de 96 MW.

L’Inde et l’Allemagne font moins bien

Cette progression de la France, de la cinquième à la troisième place, est aussi due à la légère baisse de l’attractivité de l’Inde et de l’Allemagne dans le solaire et l’éolien. Ces pays ont reculé au classement et occupent désormais, respectivement la quatrième et la sixième place. Quant à la Chine et les Etats Unis, ils confirment leur rang de leaders mondiaux du développement des énergies renouvelables.

La Chine et les Etats Unis consolident leur leadership

La Chine garde la première place grâce au gigantisme de ses projets plus qu’à une réelle politique des énergies renouvelables. Elle a ainsi mis en place la plus grande ferme solaire flottante au monde par le biais de l’entreprise chinoise CECEP. Cette installation unique produit une puissance de 70 MW. En ce qui concerne les Etats-Unis, il y a également une absence de politique énergétique réelle (de la part de Washington en tout cas). Le rang du pays est plutôt porté par les projets au niveau de chacun de ses Etats. Une donnée qui risque de faire décrocher les Etats Unis dans le prochain classement. La France en profitera peut-être pour se hisser au second rang !

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.