Gaming : Roccat annonce la Kova AIMO, sa souris ambidextre avec un truc en plus

Souris Kova AIMO noir

L’accessoiriste allemand Roccat a annoncé, à travers un communiqué publié sur TechPowerUp, la sortie de sa nouvelle souris à destination des gamers. La Kova AIMO-c’est son nom-reprend toutes les caractéristiques de son aîné Kova, notamment son design ambidextre. Ce qui change en revanche c’est sa compatibilité avec le système d’éclairage intelligent Aimo.

L’accessoiriste Roccat a annoncé, à travers un communiqué publié sur TechPowerUp, la sortie de sa nouvelle souris, baptisée Kova AIMO. Ce nouveau membre de la famille Roccat reprend exactement les caractéristiques de ses aînés dont la Kova récemment propulsée en vedette. La Kova AIMO, si on peut le dire ainsi, est un clone de la Kova, sauf qu’elle a un truc en plus. Elle a un design plus soft et est compatible avec le système d’éclairage intelligent Aimo.

Une souris ambidextre attrayante

Le constructeur allemand Roccat a encore pensé aux gauchers, très souvent oubliés par la technologie, en inventant la Kova AIMO, une souris ambidextre avec une carrure acceptable de 13,1 x 6,6 x 3,8 cm (L x l x h) et un poids de 99g exactement comme la Kova. Les similitudes ne s’arrêtent pas là. En effet, la Kova AIMO a aussi un capteur Pro-Optic Sensor R6 avec une résolution pouvant atteindre 7 000 dpi en mode overdrive. Elle dispose également d’un taux de rafraîchissement de 1000Hz et d’un temps de réponse 1ms. Sa mémoire interne d’une capacité de 512 ko permet d’enregistrer plus 20 actions programmables via le logiciel Roccat SWARM.

Un truc en plus

C’est donc du grand classique en matière de souris chez Roccat. La différence se situe uniquement au niveau de son design légèrement redessinée et de sa compatibilité avec l’écosystème et le moteur de synchronisation lumineuse AIMO. Côté couleurs, il y a deux Kova AIMO : l’une noir et l’autre noir/blanc. En outre, la Kova AIMO est aussi annoncée comme étant hyper résistante de quoi justifier le prix.

La nouvelle souris du fabricant allemand coûte 59,99 euros, le même prix qu’avait l’ancienne Kova, qui redescend à 49,99 euros à l’occasion. Il faut bien faire de la place au nouveau venu quand on a fait son temps.

Vu les caractéristiques et les possibilités de la Kova AIMO, il est fort à parier que les gamers se l’arracheront même s’il faut casser la tirelire.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.