Domotique : Orange prépare la maison du futur avec Djingo, un assistant vocal moins invasif

Présentation d'un prototype de Djingo en 2017

 

Orange travaille en ce moment sur la maison du futur avec un assistant vocal plus pertinent et moins invasif. Baptisé Djingo, cet assistant vocal serait capable d’identifier chaque membre de la famille et de respecter son intimité.

Orange teste en ce moment à Rennes, via une plate-forme de recherche baptisée Home’in, une maison expérimentale équipée de l’assistant vocal du futur, baptisé Djingo. Cet appareil connecté serait plus pertinent et moins invasif que les autres modèles présentés jusqu’ici.

Un assistant vocal à votre service

En effet, Djingo serait capable de comprendre une situation ou d’apprécier un contexte et faire une action en fonction. Ainsi, quand vous rentrez dans votre salle de bain, il pourrait prendre une voix douce pour vous parler s’il s’aperçoit (grâce à une caméra dissimulée dans le miroir) que vous êtes encore fatigué ou que vous somnolez légèrement.

Il s’adapte également à chaque membre de la famille qu’il identifie grâce à des détecteurs de présence et à la reconnaissance faciale et vocale. Les compétences de Djingo ont été mises en exergue lors d’une démonstration sur le campus technologique de l’opérateur à Orange Garden. Cet assistant vocal super intelligent peut vous rappeler un rendez-vous chez le dentiste, s’il a l’impression que vous avez oublié ce programme.

Intervenir au bon moment, avec le bon ton

Djingo prend aussi en compte la personnalité, l’emploi du temps et les sentiments de chaque membre de la famille, avant de réaliser une action. Il se veut en outre moins invasif, c’est pourquoi il n’intervient que de façon pertinente et en plus avec la manière, contrairement à d’autres assistants vocaux qui ressemblent plus à des perroquets électroniques.

Les assistants vocaux, de vrais majordomes

Cette intelligence artificielle respecte enfin ses utilisateurs et leur vie privée. Quand il vous donne une information que vous avez réclamé et que quelqu’un rentre dans la pièce, il se tait automatiquement. Il se contente alors d’afficher la suite de l’information directement sur le miroir de salle de bain, si vous y êtes. Dans le cas où une autre personne rentre dans cette pièce, il envoie alors les données sur votre smartphone. En fait, Djingo considère que ce que vous demandez ne concerne que vous.

Maryline Clare-Charrier, responsable de la plateforme Home’in, pense que « C’est de cette manière que les assistants vocaux deviendront de vrais majordomes numériques ».

Bientôt commercialisé, Djingo devra faire face à la concurrence d’Amazon Alexa et Google Assistant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.