RATP : Mise en service du passe Navigo Easy, remplaçant les tickets en carton et carnets

Les entrées de la station Porte de Vincennes

 

Ce mercredi, la RATP met en service le nouveau passe Navigo Easy, présenté mardi par Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France. Destinée aux voyageurs occasionnels et aux touristes, cette carte rechargeable remplacera avantageusement les tickets en carton et carnets qui polluent l’environnement.

Bye bye les tickets en carton

Navigo Easy, le tout nouveau passe de la RATP, a été présenté mardi 11 juin, pour une commercialisation ce mercredi. Disponible au prix de deux euros dans chaque guichet à partir de ce jour, la carte « sans contact » bleue et blanche est destinée aux usagers occasionnels et aux touristes et pourra stocker des tickets à l’unité, en carnet, un forfait journée, ainsi que les tickets de bus à destination des aéroports d’Orly et de Roissy. Non nominatif, la nouvelle carte pourra être prêtée à une autre personne. Mais lors d’un voyage chaque passager devra en avoir une. « Pour un adulte voyageant avec un enfant, il faudra donc deux cartes » a expliqué Xavier Guepet, directeur de la communication d’IDF-Mobilités. Navigo Easy est rechargeable en illimité et fonctionne comme un « portefeuille » numérique.

Les traditionnels carnets de tickets magnétiques en carton vont bientôt disparaître au profit de Navigo Easy. L’on ne devrait plus les retrouver en circulation à la mi-2020 pour les carnets et à l’horizon 2021 pour les titres à usage unique.

« Chaque année, ce sont 500 millions de titres qui sont jetés »

L’enjeu de l’abandon du carnet de tickets et de la disparition du ticket unique à l’horizon 2021 est aussi écologique. En effet  le coût de ce nouveau support et son caractère rechargeable devraient éviter de retrouver dans la nature les tickets classiques en carton. Sébastien Mabille, attaché de presse chez Ile-de-France Mobilités, confie que « Chaque année, ce sont 500 millions de titres qui sont jetés » dans les décharges ou sur la voie publique. Valérie Pécresse, qui inaugurait ce titre de transport sur les bornes de la station Trinité-d’Estienne d’Orves à Paris ce mardi, a déclaré avec enthousiasme que « C’est fini, les tickets qui se démagnétisent dans votre poche. C’est fini ces dizaines d’euros perdus avec des tickets d’un autre siècle. Aujourd’hui le carnet de tickets s’appelle Navigo Easy ». Selon elle, l’Ile-de-France vient de combler son « retard sur la billettique par rapport aux autres métropoles européennes ».

Une autre carte annoncée en automne

La dématérialisation des titres de transport se poursuivra cet automne avec l’arrivée d’un passe Navigo Liberté+ qui permettra aux utilisateurs d’être facturés mensuellement en fonction des trajets réellement effectués. Il sera possible à l’horizon 2020 de recharger ou de valider ses titres de transports avec son smartphone.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.