Une batterie thermique pour éviter la déperdition d’énergie

Une batterie thermique pour éviter la déperdition d’énergie

7 novembre 2019 0 Par Laïla Clerc

Une batterie thermique en guise d’innovation, c’est ce que propose cette entreprise française située à Perpignan. Dans son édito Les Smart Grids reviennent en détail sur un process innovant pour éviter toute déperdition d’énergie. Focus sur cette innovation à la fois intelligente et écologique.

 

Une innovation française
Si la France demeure une terre d’innovation ce n’est pas pour rien. En effet, une entreprise française vient encore de le démontrer. FHE Group, basée à Perpignan et travaillant dans l’installation de panneaux solaires a présenté en septembre dernier une batterie thermique, batterie tout spécialement destinée aux diverses installations d’autoconsommation photovoltaïques. Bien plus qu’une innovation, cette technique vise non seulement à mieux gérer l’énergie mais aussi à mieux la stocker. Ainsi plutôt que d’entreposer l’énergie sous forme d’électricité, le groupe perpignanais a eu la bonne idée de la stocker sous forme de chaleur. Une forme qui permettra un stockage de pratiquement 5 kWh de chaleur ainsi que plus de 2,5 kWh de froid. Décrit comme plus efficace, plus durable, Jonathan Iacono affirme “il s’agit d’un système innovant, en rupture technologique, qui permet de stocker le surplus d’électricité photovoltaïque produit au moment où la consommation est très basse et de la redistribuer sous forme thermique durant les heures pleines où l’électricité coûte le plus cher. Stockée sous forme d’un potentiel chimique, l’énergie solaire est ainsi stockée dans des réservoirs et prête à être utilisée pour le chauffage, la production d’eau chaude ou encore pour la production de froid. Le système étant stable, l’énergie stockée peut être utilisée plusieurs années après son stockage”.

Un concept parfait qui assure non seulement un meilleur rendement, mais aussi, et c’est là le point à retenir des économies conséquentes d’énergie. Chose qui rejoint d’ailleurs le côté utile et durable de certaines innovations, de plus en plus présentent sur les divers marchés et/ou secteurs. Des innovations qui assurent donc la transition de manière simple et élégante sans dénaturer tout un écosystème.

Inélio, l’innovation utile par excellence
Si Inélio, l’innovation du groupe perpignanais se présente comme rentable et durable, elle a aussi cette caractéristique de pouvoir s’exporter, c’est d’ailleurs ce que précise Alain Laloum, le directeur général du groupe “Nous avons choisi le Maroc car on voulait s’ouvrir les portes de l’Afrique où nous avons été approchés par de nombreux gouvernements, notamment le gouvernement ivoirien, pour la fourniture de containers chargés d’électricité transportables dans des villages, quartiers et autres zones non électrifiées.” Une façon intelligente de propulser une innovation au rang d’utile. Chose qui permettra non seulement le développement de certains partenariats, mais aussi une aide de taille à certaines zones du monde qui pourront, elles aussi, surfer sur cette innovation de process plus qu’habile.
En somme donc une petite révolution énergétique propulsée par une entreprise française. Si bien sûr, et il faut le souligner la production industrielle d’Inélio ne commencera qu’en avril 2020, n’en demeure pas moins une belle fenêtre d’espoir pour tous. Tous qu’ils soient bénéficiaires ou créateurs de cette innovation. En effet le groupe compte déjà passer à l’offensive par l’embauche de plus d’une quinzaine de membres qui viendront participer à cette première mondiale. Car faut-il le préciser, le groupe FHE est “Seul au monde à réutiliser ainsi le chaud et le froid et à produire à grande échelle. C’est une vraie révolution dans le secteur des énergies renouvelables et c’est né à Perpignan !” déclarent Alain et Jonathan. Une innovation et un groupe pour qui le futur s’annonce radieux.