Les Transitions

La crise a radicalement changé les habitudes des français en termes de consommation. De nouvelles habitudes apparaissent, comme en témoigne une étude menée par l’Obsoco (observatoire société et consommation).

Cette étude, fondée sur les réponses d’un panel de 4072 personnes représentatif de la population française, a permis de mettre en lumière l’émergence d’un nouveau mode de consommation chez les français. Tout d’abord, on constate qu’ils veulent consommer moins et mieux (52%). Ils sont 44% à privilégier des produits avec une plus longue durée de vie, 37% d’entre eux achètent davantage de produits bons pour la santé et 36% du panel déclare acheter des produits respectueux de l’environnement. Ainsi, ils sont nombreux (64%) à vérifier la provenance des produits qu’ils consomment, à préférer acheter des produits bio ou du commerce équitable (respectivement 29% et 21%).

Le besoin de faire des économies en temps de crise contraint les français à faire davantage attention à leurs dépenses. Ils sont donc plus nombreux à acheter des objets d’occasion ou encore à en emprunter. 60% des personnes interrogées ont opté pour la première solution tandis que la seconde est prisée par 50% d’entre eux.

De plus, d’anciennes pratiques font leur retour, telles que le glanage, par exemple. 38% des français interrogés reconnaissent attendre la fin des marchés pour récupérer des aliments ou encore aller fouiller dans les poubelles des commerçants.

Enfin, les achats groupés, les locations de matériels ou encore l’achat mutualisé d’objets entre amis sont de plus en plus fréquents.

Source : lci.tf1.fr

Photo : un singe qui parle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *