Maladie de peau mortelle chez les dauphins : le réchauffement en cause !

Maladie de peau mortelle chez les dauphins : le réchauffement en cause !

10 janvier 2021 0 Par La Rédaction

Les cas chez les dauphins de dermatites poussées sont en hausse. La raison ? Le réchauffement climatique et ses conséquences avec la survenue de plus en plus régulière de tempêtes et de pluies de grande ampleur.

Un nouveau virus à l’origine du mal ?

À la suite du dévastateur ouragan Katrina, s’étant déroulé il y a plus de 16 ans (en 2005 exactement), quarante dauphins se sont retrouvés bloqués à l’embouchure de lacs de la Nouvelle-Orléans, avec malheureusement de nombreuses et variées ulcères et lésions cutanées. Dans beaucoup de cas, on ne pouvait même plus voir les yeux des pauvres dauphins. Cette terrible maladie touche près de 70 % de l’épiderme, engendrant des dégâts conséquents. À titre de comparaison, cela est comparable à une brûlure du troisième degré chez un être humain. Conséquence terrible : le nombre de décès chez les cétacés atteints de ce mal explose. La cause ? L’infection des plaies suivie par la nécrose.

Depuis l’apparition de souci de peau, beaucoup de dauphins sont touchés. Au vu de ces cas de plus en plus nombreux, cela laisse penser qu’un nouveau virus est là. Une étude apparue dans la réputée revue scientifique Nature, en décembre dernier, dévoile que le mal est causé par un phénomène lié à l’environnement, nommé « dermatite d’eau douce », engendré par le réchauffement de la planète.

Un phénomène constaté depuis l’ouragan Katrina

Depuis le terrible ouragan Katrina, ce souci de peau dévastateur touche donc de plus en plus les cétacés. Avoir pu déniché la source du problème fut un véritable soulagement pour les chercheurs. Ainsi, cette maladie de peau n’est pas un virus mais est engendré par l’eau douce.

Des experts ont effectué des analyses dans les États américains de Floride et de Louisiane (mais également en Australie), qui sont des zones où le problème est présent en nombre. Conclusion : la dermatite est toujours là avec une soudaine désalinisation des eaux. C’est pourquoi les experts ont affirmé que ce changement de l’eau salée en eau douce est la cause des horribles lésions sur la peau des cétacés. Ce sont bel et bien les pluies abondantes et diluviennes ayant lieu dans les océans qui attaquent les dauphins. Une chose est certaine : les travaux de ces scientifiques vont aider dans le ralentissement de la maladie. Désormais, il faut qu’ait lieu une véritable prise de conscience des acteurs du monde océanique face à ce problème de santé qui est malheureusement amené à prendre plus d’ampleur.

Un problème de désalinisation des eaux

Qu’est ce qui provoque la désalinisation des eaux ? Ce sont des phénomènes climatiques comme par exemple les pluies torrentielles et les tempêtes. Lors de ce genre de phénomènes, il y a un déversement conséquent de quantité d’eau à proximité des côtes. Ainsi, la concentration en sel baisse fortement. On comprend ainsi pourquoi la découverte du souci a eu lieu à la suite de l’ouragan Katrina, et pourquoi on l’observe de plus en plus depuis maintenant 16 ans : les catastrophes climatiques et les événements climatiques rudes sont de plus en plus nombreuses dans le monde. Même chose pour les désalinisations donc.

Par exemple, l’an dernier, a eu lieu une saison record d’ouragans dans le Golfe du Mexique. Parallèlement à ce phénomène, des tempêtes beaucoup plus puissantes ont aussi été observées sur la planète à cause du réchauffement. Ainsi, beaucoup de cétacés risquent de décéder à cause de cela si rien n’est fait.

La majorité des dermatites d’eau douce sont la conséquence d’événements météorologiques de grande ampleur, de grandes et continues diminutions de concentrations en sel. À l’heure actuelle, il y a malheureusement peu d’études pertinentes sur les conséquences de ces différents phénomènes (à long terme) sur les dauphins.