Le réchauffement climatique acidifie les eaux

Le réchauffement climatique acidifie les eaux

17 juin 2024 0 Par La Rédac

Derrière la beauté azurée des mers et des océans se cache une réalité inquiétante : l’acidification des eaux. Ce phénomène, intimement lié au réchauffement climatique, met en péril l’équilibre fragile des écosystèmes marins et menace la survie de nombreuses espèces.

En cause, l’augmentation incessante du dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère. Les océans, véritables poumons de notre planète, absorbent environ un tiers de ce gaz à effet de serre. Mais cette absorption a un prix : le CO2 dissous se transforme en acide carbonique, modifiant chimiquement l’eau de mer et la rendant plus acide.

Depuis l’ère préindustrielle, le pH des océans a baissé d’environ 30%, soit une acidification 30% plus rapide que la moyenne naturelle des 300 000 dernières années. Un rythme alarmant qui, si les émissions de CO2 ne sont pas réduites drastiquement, pourrait mener à une baisse du pH de 0,7 d’ici 2100.

Les conséquences de cette acidification sont déjà perceptibles. Les organismes marins calcifiés, tels que les coraux, les huîtres et les moules, sont particulièrement vulnérables. L’eau plus acide affecte leur capacité à construire et à maintenir leurs squelettes, les rendant plus fragiles et plus susceptibles aux maladies.

La chaîne alimentaire tout entière est également menacée. Le phytoplancton, à la base de la vie marine, est lui aussi sensible à l’acidification. Sa croissance et sa reproduction peuvent être perturbées, entrainant des répercussions en cascade sur l’ensemble de l’écosystème.

L’acidification des océans n’est pas seulement une menace pour la biodiversité marine, elle est également un problème pour l’humanité. Les océans jouent un rôle crucial dans la régulation du climat, en absorbant une grande partie du CO2 et en libérant de l’oxygène. Un océan acide est moins efficace pour absorber le CO2, ce qui pourrait aggraver le réchauffement climatique et ses impacts dévastateurs.

Face à ce constat alarmant, il est urgent d’agir. La réduction des émissions de CO2 est indispensable pour limiter l’acidification des océans et protéger les écosystèmes marins. Des solutions existent, comme le développement des énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et la protection des forêts.

L’avenir des océans et de la vie sur Terre dépend de nos actions d’aujourd’hui. Il est temps de prendre conscience de l’urgence climatique et de s’engager pour un futur durable où les océans, sains et vivants, continuent à jouer leur rôle essentiel pour la planète.