Microsoft et Google veulent améliorer la correction de l’orthographe

Microsoft et Google veulent améliorer la correction de l’orthographe

29 mai 2020 0 Par La Rédac

Les deux géants américains, Microsoft et Google, ont travaillé main dans la main pour proposer un correcteur d’orthographe. Désormais intégré à Windows 10, l’assistant devrait également faire son apparition sur plusieurs navigateurs prochainement.

Orthographe et grammaire au programme du correcteur

Il sera donc bientôt possible d’avoir un suivi permanent de son orthographe. En effet, Microsoft et Google ont développé un correcteur automatique qui devrait s’implanter très prochainement sur de nombreux systèmes. En plus d’être disponible sur Windows 10, cet outil fera également part intégrante des navigateurs Google Chrome et Microsoft Edge. Cette fonctionnalité devrait donc permettre de vérifier les fautes d’orthographe et de grammaire au moment de l’envoi d’un mail, d’un tweet ou de tout autre message.

Le premier navigateur à en bénéficier sera Microsoft Edge dans sa version 83. Selon Microsoft, le correcteur orthographique implanté par Windows aura accès au même dictionnaire que les applications Windows utilisant déjà ce correcteur. Bien que Edge 83 soit le premier à en bénéficier officiellement, avec une version stable, il est tout de même possible de tester cette fonctionnalité sur Google Chrome, en passant par un drapeau (chrome://flags) et en activant la fonctionnalité “Spell checker“.

Chromium au cœur du système de correction orthographique

Ce correcteur orthographique se destine aux navigateurs comme Google Chrome ou le nouveau Microsoft Edge, mais pas seulement. En effet, le correcteur orthographique doit s’adapter à toutes les architectures se basant sur Chromium.

Cette fonctionnalité pour la correction de l’orthographe des utilisateurs ne se limitera pas aux machines utilisant Windows. En effet, pour les utilisateurs de machines Apple, il faut savoir que les navigateurs basés eux aussi sur Chromium utilisent déjà le correcteur orthographique intégré aux architectures MacOs. Autrement dit, tout le défi pour les applications qui bénéficieront du correcteur orthographique de Windows, tout le défi sera d’utiliser au mieux les spécificités de Windows pour exploiter tout le potentiel du correcteur orthographique…