CLO2, pour limiter les émissions carbone d’un serveur

CLO2, pour limiter les émissions carbone d’un serveur

18 juillet 2020 0 Par La Rédaction

Voici un magnifique projet dont la finalité est de combattre le réchauffement climatique. Au fil des années, les conséquences du réchauffement de la planète font de plus en plus de bruit. Chez les coupables, on retrouve toujours les mêmes : les gaz à effet de serre. Ces derniers forment une couche autour de la planète. Cette véritable couette en plus emprisonne la chaleur. C’est pourquoi la température grimpe en flèche et qu’on parle d’un phénomène global de réchauffement climatique.

Internet : un rôle sous-estimé dans le réchauffement

Environ 15 % de la consommation d’énergie sur notre planète proviendrait de … Internet. Cela peut évidemment surprendre. En plus, le chiffre augmente au fil des années. Cette grande consommation produit évidemment beaucoup d’émissions de gaz à effet de serre, provoquant et accélérant le changement climatique et engendrant une multitude de conséquences négatives.

Ainsi, le groupe informatique français Cognix Systems (dont les spécialités sont l’infogérance et l’hébergement de portails web) a collaboré avec le géant de l’hébergement web OVHCloud, afin de répondre à cette problématique. Ce duo a permis de voir éclore CLO2. La finalité de cette initiative ? Faire en sorte que les serveurs web deviennent totalement neutres en émanations de carbone.

Près de 1100 arbres ont déjà été plantés !

CLO2 est un service offrant la possibilité d’effectuer une compensation des émissions de CO2 des serveurs Internet. Pour cela, des arbres sont plantés. Le groupe Cognix Systems a collaboré avec géant OVHcloud. D’ailleurs, cette dernière est une société soucieuse de son bilan carbone. Cela a permis au groupe définir l’empreinte carbone d’une infrastructure web. Elle est de près de 520 kilos de CO2 chaque année pour un simple serveur. C’est énorme.

CLO2 est disponible pour la totalité des utilisateurs du groupe OVHcloud depuis peu. Ce service offre la possibilité de savoir précisément la quantité de CO2 engendrée par une activité et de le compenser avec une plantation d’arbres. Il devra y en avoir assez afin que ces derniers puissent capturer le CO2 émis. Pour une société, c’est par conséquent une magnifique occasion de faire une action pertinente par rapport à l’environnement.

Les clients pourront procéder à un enregistrement sur la plateforme clo2.green afin d’y inscrire la quantité de serveurs OVHcloud de leur infrastructure internet. Au fil des mois, ils pourront changer leur nombre d’arbres dans le but de compenser leurs émissions de carbone. Les sociétés ayant livré l’infogérance à Cognix Systems et ayant opté pour le service CLO2 auront leur infrastructure importée sur le portail web clo2.green.

Dans le but de compenser l’émission de dioxyde de carbone de ses serveurs, il faut compter 1,50 euro chaque mois afin de planter un arbre. Évidemment, ce tarif peut varier. Sachez qu’une offre de lancement pour les cent premiers clients a même donné la possibilité d’obtenir le prix « à vie » d’un euro chaque mois !

Compensons les émissions de carbone des serveurs web avec la plantation de nouveaux arbres !

Lors du lancement de l’initiative CLO2, environ 1 100 arbres ont été disposés dans quatre forêts en France, grâce au savoir-faire d’un expert du reboisement et de la sauvegarde des forêts. Dans ces arbres plantés, on trouve de tous les genres : châtaigniers, douglas, pins maritimes, thuyas ou encore mélèzes. Tous ces derniers ont été plantés sur la base d’une disposition parfaitement équilibrée.

En tout cas, les initiatives de ce type se multiplient grâce à CLO2. Par exemple, avec l’aide du groupe Cognix Systems, la plateforme Presse-citron a contribué à l’effort en plantant vingt arbres. En détails, il s’agit de huit douglas, quatre châtaigniers, trois mélèzes, trois pins taeda, un thuya ainsi qu’un pin maritime. En seulement une semaine, ces arbres ont offert la possibilité d’absorber près de onze kilos de dioxyde de carbone. Rappelez-vous : un serveur est égal à 520 kilos de dioxyde de carbone par an. La solution ? CLO2.