Coronavirus : la qualité de streaming de YouTube et Amazon réduite

Coronavirus : la qualité de streaming de YouTube et Amazon réduite

20 mars 2020 0 Par La Rédac

L’épidémie de coronavirus bouleverse les habitudes de ménages. Contraints à rester chez eux, en télétravail ou en chômage partiel, les populations se tournent alors vers les services Internet pour se divertir ou travailler. Visioconférences et appels de groupe pour le télétravail, streaming et vidéos pour le divertissement, les infrastructures réseaux sont mises à rude épreuve en ces périodes de confinement. Pour tenter de conserver des débits fluides pour toutes les populations, de nombreuses plateformes ont décidé de réduire la qualité de leurs flux vidéos…

Coronavirus : YouTube et Amazon suivent Netflix pour conserver des débits corrects

Alors que la plateforme de streaming Netflix avait déjà réduit ses débits il y a quelques jours pour pallier la hausse de la demande engendrée par le confinement des populations, les plateformes d’Amazon (Twitch) et de Google (YouTube) se sont également décidées à réduire la qualité de leur flux vidéo. Une mesure qui devrait permettre d’alléger la pression mise sur les réseaux Internet pendant la crise sanitaire.

Dans les heures à venir, YouTube et Twitch devraient donc logiquement désactiver les flux de streaming haute définition pour toute l’Europe. En effet, en temps normal, les réseaux ne devaient absorber qu’un pic de connexion journalier régulier, compris entre 17h00 et 21h00. Ensuite, les demandes de flux redescendaient progressivement au cours de la soirée. Cependant, avec les mesures de confinement induites par le Coronavirus, ce pic de connexion s’est élargi au point de couvrir toute la journée. En cause, les nombreuses demandes en outils nécessitant un flux vidéo, tels que Zoom pour les réunions en ligne, ou encore la demande en divertissement pour les personnes souhaitant jouer en ligne.

La mise en place de ces restrictions devrait donc permettre d’alléger les demandes sur les réseaux. En effet, YouTube représente le deuxième plus gros consommateur de bande-passante en France, derrière Netflix. “Nous nous engageons à temporairement limiter tout le trafic européen à la définition standard” a déclaré YouTube, interrogé par Reuters à ce sujet.